Tout ce que vous devez savoir sur les maisons en brique

Tout ce que vous devez savoir sur les maisons en brique

Prisé pour son attrait classique, sa durabilité et son faible entretien, la brique est parmi les types de revêtement extérieur les plus recherchés. Bien qu'elle se trouve traditionnellement dans les maisons de style colonial, néo-grec et Tudor, la brique est tout aussi attrayante dans un ranch ou un cottage anglais. Si vous envisagez un revêtement de brique pour une maison nouvellement construite ou existante, ou si vous êtes juste un fan de ces structures frappantes, continuez à lire. Nous détaillerons les avantages des maisons en briques et d'autres considérations afin que vous puissiez faire un choix éclairé.


DE L'ANTIQUITÉ AUX TEMPS MODERNES

Les premières structures de briques connues, datant de 7000 avant JC en Turquie, comportaient des blocs d'argile grossièrement fabriqués laissés à sécher au soleil jusqu'à ce qu'ils durcissent. Rudimentaires selon les normes d'aujourd'hui, les briques anciennes étaient appréciées pour la construction de murs, de planchers et de ponts solides. Les briques cuites au soleil sont restées la norme jusqu'à ce que les anciens Romains, vers 3000 avant JC, aient commencé à cuire des briques d'argile dans des fours en terre, ce qui a considérablement accru leur intégrité structurelle. Les briques d'aujourd'hui sont créées grâce à un processus d'extrusion, par lequel l'argile à faible humidité est forcée dans des moules en colonnes, laissée durcir, puis coupée en sections plus petites pour former des blocs individuels. Les briques sont ensuite cuites à haute température, ce qui donne des briques solides de taille uniforme.

Les maisons aux murs de briques épaisses étaient courantes en Europe du 14ème siècle jusqu'à il y a quelques centaines d'années, quand elles ont été progressivement remplacées par des murs à ossature de bois. Parce que le transport de briques sur de longues distances était peu coûteux, la construction de murs en briques solides était principalement limitée aux régions où les briques étaient fabriquées et facilement accessibles.

Les premières constructions de murs en briques en Amérique coloniale comportaient souvent des murs en briques doubles, empilés à quelques pouces les uns des autres, mais parallèles les uns aux autres, puis l'écart entre les deux était rempli de petites roches et de gravats pour créer un mur épais suffisamment solide pour supporter une seconde histoire ou toit suspendu.

Au fur et à mesure que les techniques de charpente en bois progressaient dans les années 1800 et que la production de masse de bois et de poteaux en bois commençait, la construction de murs en briques solides a diminué. L'avènement des codes du bâtiment universels a encore réduit l'utilisation de briques dans la construction de murs solides, car elles étaient plus susceptibles de s'effondrer dans une zone sujette aux tremblements de terre.

Et donc les briques sont maintenant réservées pour créer un extérieur durable et beau, plutôt qu'un mur porteur. Les maisons d'aujourd'hui sont construites avec des poteaux en bois ou en métal, avec de la brique installée à l'extérieur comme revêtement.


AVANTAGES DU REVÊTEMENT EN BRIQUE

Bien que la brique ne soit plus utilisée comme support structurel, elle offre une maison plus qu'un joli visage!

• Les maisons en briques sont résistantes au feu et ont souvent des primes d'assurance habitation moins élevées.

• La brique n'est pas affectée par l'humidité - elle absorbe naturellement et libère ensuite l'humidité sans dommage.

• L'argile est l'un des matériaux naturels les plus abondants de la planète, ce qui rend la brique respectueuse de l'environnement.

• Solides et durables, les briques ne bossellent pas ni ne se cassent comme le peuvent le vinyle ou l'aluminium.

• La brique aide à isoler une maison, ce qui se traduit par des températures intérieures plus uniformes. Les chambres restent plus chaudes en hiver et plus fraîches en été, ce qui réduit les factures de chauffage et de refroidissement.

• Le transfert sonore est réduit grâce à la construction de murs de briques; les résidents sont moins susceptibles d'être dérangés par la circulation et d'autres bruits extérieurs.

• La brique augmente la valeur de la propriété. En plus d'être un argument de vente, l'installation d'un revêtement en brique sur votre maison se traduit par une augmentation d'environ 6% de sa valeur.


COULEUR ET DESIGN

Les briques sont disponibles dans une variété de couleurs, allant du blanc au noir et comprenant des nuances de rouge, orange, beige, gris, rouille, brun et des teintes de terre similaires. Des briques multicolores, comportant deux ou plusieurs couleurs complémentaires ou contrastées, sont également disponibles. La texture de la face en brique (le côté qui fait face à l'extérieur) peut être rugueuse, lisse ou quelque part entre les deux. Alors que la brique rouge classique est toujours à la mode, ces dernières années, les briques grises et les briques blanchies à la chaux qui donnent à une maison un aspect vintage blanchi à la chaux font leur apparition dans de nouveaux développements résidentiels. Les propriétaires peuvent personnaliser davantage l'apparence en choisissant parmi une poignée de couleurs de mortier, allant du blanc au gris foncé.

CONSIDÉRATIONS SUR LES COÛTS

La brique coûte cher, près de deux fois plus cher que les autres types de revêtement. Le revêtement en vinyle coûte de 3 $ à 7 $ par pied carré à installer et le revêtement en bois coûte de 5 $ à 7 $ par pied carré. Un revêtement de brique installé par un professionnel vous coûtera entre 8 $ et 15 $ le pied carré.


DÉTAILS ARCHITECTURAUX

Les briques résidentielles standard utilisées pour le revêtement, connues sous le nom de briques «modulaires» ou «de façade», sont de taille uniforme; 3-5 / 8 "de large, 7-5 / 8" de long et 2-1 / 4 "de haut. Permettant des joints de mortier de 3/8 po, ce qui équivaut à sept briques par pied carré, installés. Contrairement aux briques utilisées pour le pavage, les briques modulaires ne sont pas solides; ils comportent trois trous verticaux qui permettent au mortier de s'infiltrer et de créer un lien plus fort.

L'assemblage du revêtement pour les maisons en briques implique généralement l'installation d'une membrane, telle qu'un revêtement de maison résistant à la vapeur, sur le revêtement de la maison (les feuilles de contreplaqué qui recouvrent les poteaux du mur), puis en laissant un espace d'air étroit entre la membrane et les briques. Pendant la construction, le revêtement de brique est fixé avec des ancrages métalliques, appelés «liens de brique», à l'ossature de la maison. Le mortier est utilisé pour créer des joints uniformes entre les briques, et de petits trous, appelés «trous de suintement», sont positionnés le long du cours inférieur des briques pour permettre à toute eau qui se trouve derrière les briques de s'écouler naturellement. La pose de briques demande de l'habileté et de la précision et c'est un travail qu'il vaut mieux laisser aux pros.


MAINTENIR LA BEAUTÉ DE LA BRIQUE

Bien que le revêtement de brique nécessite peu d'entretien et durera 25 ans ou plus, de bonnes pratiques d'entretien et de maintenance le maintiendront en bon état encore plus longtemps.

• Nettoyer le parement de brique en vaporisant sa surface avec un tuyau d'arrosage ordinaire, équipé d'une buse de pulvérisation. Un nettoyeur haute pression n'est pas recommandé; l'intense pression de l'eau peut endommager les vieilles surfaces de brique et les joints de mortier.

• Éliminez l'efflorescence (taches semblables à de la craie qui se développent sur la brique exposée à des niveaux élevés d'humidité et d'humidité) avec du vinaigre blanc à pleine puissance. Vaporisez les taches, attendez 10 à 15 minutes, puis rincez à l'eau claire du tuyau.

• Assurez-vous que la fondation de votre maison est solide. Dans les maisons plus anciennes et celles ayant des problèmes de fondation, la décantation et le mouvement peuvent stresser les murs de briques, entraînant des fissures dans les joints de mortier. Pour réduire le risque de mouvement de la fondation, installez des gouttières et des tuyaux de descente qui éloigneront l'eau et l'empêcheront de s'accumuler autour de la fondation.

• Faites rejointoyer les briques plus anciennes si nécessaire. Bien que la brique soit l'un des revêtements les plus durables, après quelques décennies, les joints de mortier peuvent commencer à se rompre et à s'effriter. Un maçon peut rejointoyer les briques en enlevant une partie du vieux mortier et en remplissant les joints de mortier frais. Le rejointoiement doit être effectué par un maçon qualifié et peut coûter de 2 $ à 5 $ par pied carré.


Voir la vidéo: Mur Porteur ou pas porteur ?